Orphelines dans un feu d'artifice

L'Observatoire Gemini (collaboration entre deux télescopes de 8 mètres à Hawaï et au Chili) a publié l'une des images les plus détaillées jamais obtenues de jets de gaz issus d'une région d'étoiles naissantes. Ces jeunes étoiles se retrouvent au sein d'un feu d'artifice. La région, connue sous le nom de complexe Herbig - Haro 24 ( HH 24 ), ne contient pas moins de six jets issus d'un petit groupe de jeunes étoiles noyées dans un nuage moléculaire qui se situe dans la direction de la constellation d'Orion.
Voir la suite en anglais.

Les futures planètes

La plupart des mondes similaires à la Terre ne sont pas encore nés.

La Terre fit partie de l'évolution de l'Univers de manière précoce.
Selon une nouvelle étude théorique lorsque notre système solaire s'est formé, il y a 4.6 milliards d'années, 92% des planètes potentiellement habitables qui se formeront dans l'Univers n’existaient pas encore. Et beaucoup de celles-ci se feront encore attendre lorsque le soleil s'épuisera dans 6 milliards d'années.

Lire la suite en anglais
http://www.nasa.gov/feature/goddard/most-earth-like-worlds-have-yet-to-be-born-according-to-theoretical-study/

Giclées de croissance d'une pro-étoile

En utilisant le Atacama Large Millimeter/sub-millimeter Array (ALMA), les astronomes ont imagé un débordement intermittent d'une jeune proto-étoile connue sous le nom de CARMA-7. Les jets jumeaux s'étendent sur 1.5 milliard de kilomètres et présentent des creux qui révèlent que l'étoile évolue par à-coups.

Lire la suite en anglais :
http://news.yale.edu/2015/11/04/growing-pains-cluster-protostars

ou

https://public.nrao.edu/news/pressreleases/protostar-serpens-alma

 

Un turbulent quasar Hot DOG

La naissance turbulente d'un quasar. ALMA révèle les secrets de la galaxie la plus brillante de l'Univers

La galaxie la plus brillante découverte à ce jour dans l'Univers – le quasar W2246-0526, qui nous apparaît tel qu'il était lorsque l'Univers était âgé d'un milliard d'années seulement – est si active qu'elle est sur le point d'éjecter l'ensemble du gaz permettant de créer de nouvelles étoiles. En attestent de nouvelles observations effectuées grâce au Vaste Réseau (Sub-) Millimétrique de l'Atacama (ALMA).

Les quasars sont de lointaines galaxies dont les cœurs abritent des trous noirs supermassifs très actifs d’où s'échappent de puissants jets de matière et d'énergie. La plupart des quasars brillent intensément. Quelques-uns de ces objets énergétiques [1] figurent toutefois parmi les Hot DOGs – (Hot, Dust-Obscured-Galaxies) des galaxies chaudes, obscurcies par la poussière. Telle la galaxie WISE J224607.57-052635.0 [2], la plus brillante des galaxies découvertes à ce jour dans l'Univers.

 Lire la suite en français